Les dents de vos enfants et le point sur le fluor

Les dates d’éruption dentaire (théoriques, en général +/- 6 mois).

à 4 ans :
Toutes les dents de lait dites aussi lactéales ou temporaires sont sur l’arcade et au nombre de 20.

à 6 ans :
On constate l’évolution des premières molaires permanentes (ou définitives) au nombre de 4 (2 en haut, 2 en bas). D’autre part, les 2 incisives centrales mandibulaires (du bas) et les 2 incisives centrales maxillaires (du haut) commencent à se mobiliser et chuter.

à 8 ans :
Les 4 incisives centrales et latérales maxillaires (du haut) et les 4 incisives centrales et latérales mandibulaires (du bas) sont mises en fonction.

à 10 ans :
Les molaires temporaires se mobilisent et chutent; elles seront remplacées par les prémolaires définitives au nombre de 8 (4 en haut, 4 en bas).

à 12 ans :
Mise en fonction de toutes les dents permanentes sur l’arcade, puis évolution des deuxième molaires permanentes (définitives) au nombre de 4 (2 en haut, 2 en bas). Votre enfant a alors en bouche 28 dents permanentes. Les dents de sagesse (3ème et dernières) évolueront bien plus tard sans toutefois pouvoir fixer de date précise. Le nombre de dents est alors de 32.

sourire9

Le point sur le fluor

L’enfant nécessite jusqu’à l’âge de 12 ans (évolution des 2ème molaires permanentes) un supplément en fluor sous forme de comprimés, à donner de préférence le soir, au coucher, après brossage méticuleux des dents (en effet, il est déconseillé de le donner le matin en même temps que le lait car celui-ci inhibe son action). Ce supplément ne sera prescrit que si, et seulement si, son alimentation ne lui en apporte pas déjà (sel de cuisine, eaux minérales) pour éviter un excès de fluor (fluorose).

Le fluor est indispensable à la santé dentaire. Mais c’est un produit très actif. Comme dans la nature, une très faible dose mais donnée régulièrement, est le meilleur gage d’efficacité et de santé.

Afin d’être plus efficace pour la santé dentaire de votre enfant, nous vous proposons de vérifier les points suivants :

1) 4 questions à vous poser :

– Votre enfant prend-il un autre supplément fluoré ?
– Votre sel est il fluoré ? La boite de sel porte-elle la mention « sel iodé fluoruré ».
– Votre eau de boisson est elle fluorée ? La bouteille porte-elle la mention Fluor ou F ou Fluorure : xx mg/l . Le taux doit être inférieur à 0,4 mg/l.
– Votre médecin ou pédiatre ou gynécologue a-t-il déjà prescrit du fluor en gouttes ou en comprimés ?

Si vous pouvez répondre «oui» à une de ces 4 questions, choisissez un seul apport de Fluor par voie générale.

2) Vérifiez la posologie (quantité de comprimés par jour) pour tous vos enfants. Si votre enfant ne reçoit pas aucun apport de fluor, la posologie recommandée est :

– de 0 à 6 mois : pas de comprimés.
– de 6 mois à 30 mois : 1 comprimé à 0,25mg.
– de 2 ans 1/2 à 6 ans : 2 comprimés à 0,25 mg.
– de 6 ans à 12 ans : 1 comprimé à 1 mg.

Les comprimés doivent être sucés, de préférence le soir après le brossage des dents.

3) Attention au risque de surdosage en fluor chez votre enfant par d’autres produits contenant du fluor qu’il peut avaler.

– Pas de bain de bouche fluoré sans votre contrôle parental et jamais avant 6 ans.
– De 18 mois à 3 ans, controlez le brossage de votre enfant; une légère trace de dentifrice sur la brosse à dent suffit.
– Après 3 ans et jusqu’à 6 ans, une petite quantité de dentifrice fluoré suffit, de la taille d’un petit pois.
– Ne laissez pas votre enfant avaler le dentifrice même s’il trouve son goût plaisant.
– Pas de chewing gum fluoré sans prescription du dentiste.

Colorations noires sur les dents de lait ?

De nombreuses mamans, inquiètes, me contactent pour en savoir plus sur les colorations noires à la base des dents de lait. Tout abord, il ne faut pas vous inquiéter. Donc pas d’angoisse. Il s’agit d’un « black stain », dépôt noir due à des bactéries pigmentées anaérobies genre Prevotella ou Porphyromonas. Ces colorations débutent souvent dans la petite enfance mais il peut y avoir des manifestations tardives à la puberté, chez l’adolescent ou le jeune adulte.
L’origine ? On rencontre ce type de coloration très fréquemment en Afrique et au Moyen-Orient. La transmission par les chiens à des individus récepteurs a aussi été avançée. Ce n’est pas un thème très documenté : a priori le risque de carie est plus faible chez ces sujets.
Et pour finir, je vous propose un petit tour sur www.souriez.be/princesse pour les enfants de  5 à 8 ans.