Les dangers du piercing

Un cas avéré de dégâts engendrés par un piercing de la langue. Les auteurs citent le cas de ce jeune homme d’une vingtaine d’années ayant fait installer un de ces bijoux translinguaux; la boule métallique inférieure était recouverte de tartre et de concrétions. La boule dorso-linguale, pour sa part, a déterminé par son frottement sur la muqueuse de la face linguale du maxillaire supérieur, vis-à-vis des deux prémolaires supérieures gauches, une indentation de six millimètres avec perte d’attachement.
Le seul moyen curatif ayant été un réaménagement des plaies parodontales… et la dépose de l’objet en cause.
Dr A Chanderot, Kretchmer et coll. J. Periodontol. 2001 Juin ; 72 (6 ): 831-3

piercing1_000Outre les nombreuses conséquences sanitaires que peut générer la pose d’un piercing sur la langue (risque de transmission infectieuse, de lésion nerveuse ou vasculaire), il est bon de rappeler que le porteur de piercing dans la bouche s’expose à un nombre considérable de complications au niveau dentaire : fracture dentaire, fracture de l’émail, récession gingivale. Sans compter les risques d’allergie, d’inhalation ou d’ingestion, de problèmes lors d’une anesthésie générale ou de la pose en urgence d’une canule de Guedel.
piercing2_000Anneau autour du frein de la lèvre : il entretient une inflammation permanente qui peut être très douloureuse !
La partie interne du piercing, en forme de disque, frotte en permanence la gencive. Conséquences au niveau de la canine :
– la gencive se rétracte
– usure la racine, douleur au froid
– risque de carie.

Quelques recommandations après le piercing lingual :

– faire des bains de bouche antiseptiques 2 à 3 fois par jour pendant 2 semaines.
– éviter l’alcool, le tabac et la nourriture épicée la semaine suivant la pose du bijou.
– sucer des glaçons les premiers jours suivant la pose du bijou pour diminuer l’œdème.
– se laver les mains avant de manipuler le bijou.

La persistance ou l’accentuation des symptômes douloureux au-delà d’une semaine doit vous amener à consulter un médecin ou un dentiste. Aucun traitement médicamenteux, même s’il s’agit de topiques locaux en vente libre (pommade antibiotique, par exemple), ne doit être préconisé par le perceur car il n’a pas de statut médical.
Le chirurgien-dentiste peut alors intervenir : c’est votre interlocuteur privilégié.

Quelques sites pour en savoir PLUS …

Communiqués de presse Ministère de l’Emploi et de la Solidarité. Secrétariat d’Etat à la Santé :
www.sante.gouv.fr/htm/actu/33_000622.htm

Des dangers du piercing quand il passe à l’oral :
www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0818/sa_2169_piercing.htm

Le piercing est-il dangereux ?
www.mediadentaire.org/article.php?id_article=9

Le piercing chez les ados :
www.5en1.com puis tapez « piercing »

Soins-Piercing de la langue :
www.itcpiercing.com/savoir/soins.html

Le problème des déchets :

Les déchets produits par les salons de piercing peuvent être assimilés à des déchets de soins souillés, donc pontentiellement dangereux avec un risque de contamination de l’environnement de travail du perceur et de favoriser ainsi la transmission de microbes.